13 mai 2017

Faramidable Anniversaire #6 : Les deux gredins


La barbe de Compère Gredin est un véritable garde manger, garnie de miette de ses monstrueux festins : restes de spaghettis aux vers de terre, bribes de tartes aux oiseaux...un régal que Commère Gredin lui prépare chaque semaine. Mais voilà qu'une bande de singes acrobates va troubler les préparatifs du plat hebdomadaire...

Les deux gredins, je l'avais lu étant petite, je me suis rafraichi la mémoire pour rédiger ce petit billet !
Compère Gredin ne se lave plus depuis des années et forme un couple effrayant avec Commère Gredin, laide, méchante et égoïste. Leur passion dans la vie ? Se jouer des mauvais tours l'un l'autre : si Commère Gredin cache un œil de verre dans la bière de son mari, celui-ci ne se gênera pas pour glisser une grenouille dans son lit... 
Dans leur maison sans fenêtres, ils chassent les oiseaux pour en faire des tartes et maltraitent des singes en leur faisant faire des tours la tête en bas. Mais un jour qu'ils sont absents, les singes s'allient aux oiseaux, enduisent le plafond de la maison de glu éternelle et y collent le tapis, la table, les chausses, le canapé, les meubles, les bibelots et fixent les tableaux à l'envers... 


Je ne veux pas en dévoiler plus, je vous laisse découvrir ! Pour ma part, j'ai beaucoup aimé redécouvrir ces deux personnages dégoûtants et les méchants tours qu'ils se jouent mutuellement. Comme toujours dans les romans de Roald Dahl, l'humour est très présent dans l'histoire.
Le roman est court, fantaisiste et très efficace pour faire passer un message aux enfants : "Tel est pris qui croyait prendre", la méchanceté se retournera toujours contre ceux qui l'ont initiée... 

J'ai découvert dans les tréfonds de Youtube cette vidéo que j'ai trouvée sympathique, mais je ne sais pas si le film existe en entier, je n'ai pas réussi à trouver... 



 

1 commentaire:

  1. Merci pour cet avis, figure-toi que je ne connaissais pas du tout "Les 2 gredins" :) Il faudra que je l'ajoute à ma collection Roald Dahl !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots les libellules, c'est toujours un plaisir de vous lire !