8 mai 2016

Parlons Livres #11


Bonjour mes libellules ensoleillées !

J'espère que vous avez passé un bon weekend, prolongé ou non. Pour ma part, j'ai bien profité et j'ai été très productive. Bref. Ce mois de mai commence sous les meilleurs hospices. Mais ce n'est pas de ça que je voulais parler aujourd'hui. Aujourd'hui, on papote livres. Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas proposé un article sur mes dernières lectures, alors j'ai décidé d'y remédier aujourd'hui, en vous proposant un billet spécial lectures d'Italie (ou comment prolonger encore et toujours mon séjour à Venise et Florence).

"Ma fuite des prisons de Venise" - Giacomo Casanova
C'est à Venise que j'ai craqué pour ce joli petit livre, après ma visite du Palais des Doges et des prisons de Venise. Je me suis dit qu'il serait un parfait souvenir et une jolie manière de prolonger un peu la douce saveur de Venise. Comme son nom l'indique, ce petit livre raconte la fuite des prisons de Venise, par Casanova. Au moins, il ne s'est pas cassé la tête pour le titre ! 
Je vous avoue que je n'ai pas du tout été séduite par le style de Casanova. Si l'on peut parler de style en fait, parce qu'il écrit un comme il pense et finalement, c'est assez pénible à lire. Peut-être aussi que ça vient de la traduction et/ou de l'époque où ça a été écrit. En tous cas, si le style est mauvais, j'avoue avoir appris pas mal de choses sur ces fameuses prisons (les Plombs comme les Puits d'ailleurs !) et c'est un chouette complément de la visite. Et puis finalement, j'ai aussi aimé découvrir comment il s'était évadé, de manière plutôt surprenante d'ailleurs. Le livre est intéressant et je vous en conseille la lecture, si vous arrivez à passer outre le style vraiment particulier de Casanova.

"Le monstre de Florence" - Douglas Preston & Mario Spezi
Celui-ci était dans ma pile à lire depuis bien longtemps. J'avais hésité à le lire avant de partir et j'ai bien fait de ne pas le faire. Car faute d'être un roman, c'est en fait une enquête des deux auteurs. Douglas Preston est un auteur américain reconnu pour ses romans policiers. Il est arrivé à Florence dans l'optique de s'imprégner de la ville pour son prochain roman, puis il est allé de découverte en découverte et a fini par croiser la route du journaliste Mario Spezi, qui lui a fait part, autour d'un café, de l'histoire du plus célèbre des tueurs en série d'Italie. 
Et c'est glaçant. Les meurtres, les rouages des polices et des justices (oui, au pluriel !) italiennes, tout est glaçant. On retrouve l'ambiance de la Toscane, sans problème, mais je vous avoue que ce retour à Florence n'a pas été si plaisant que ma vraie visite ! Le livre est super bien écrit et on le lit à toute vitesse, avec une envie d'en savoir plus à chaque page, alors que si l'on cherche un peu sur Internet... on découvre très vite la "fin". Mais j'ai aimé la plume des deux auteurs, leur enquête, prenante et terrifiante à la fois. C'est un vrai régal pour les amateurs de thriller, je ne peux que vous le conseiller. 

"The Medici curse" - Matt Chamings
Ce petit roman en anglais me vient de Florence. Enfin presque parce que finalement, là où je voulais l'acheter (au Musée des Œuvres de Santa Maria del Fiore), ils se faisaient une groooosse marge. Bref. L'histoire se passe à deux époques différentes : à la Renaissance et à notre époque. À la Renaissance, on fait connaissance avec Arnaldo, qui peint le portrait d'Alessandra, la fille de Laurent de Médicis. Et de retour à nos jours, c'est Maria, une jeune adolescente de 13 ans, que nous suivons, en vacances en Toscane non loin de Florence avec sa famille. Les deux époques sont évidemment liées... mais par quoi, là est tout le mystère. J'avais été attirée par cette histoire de secret et de malédiction. Je ne peux pas dire que j'ai été déçue, ce ne serait pas vrai. J'ai apprécié le déroulement des deux histoires, les personnages sont plutôt attachants et on se croirait vraiment au cœur de la belle Florence (oui, c'était ce que je recherchais !) mais il y avait pas mal de répétitions et parfois j'ai eu l'impression d'être une enfant à qui on expliquait tout. Cela dit, j'ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture et vous pouvez le lire sans problème, si vous avez envie d'une plongée historique au cœur de la Florence de la Renaissance.

Et vous mes petites libellules, quelles sont vos lectures ? Vous en connaissez dans ceux que je vous présente là ?


2 commentaires:

  1. J'adore lire des livres, des romans sur les lieux que je visite. Je lisais Anges et Démons de Dan Brown quand j'étais à Rome et quel plaisir !
    Le livre de Casanova me tente bien :) Il a dormi au château où je travaille.

    RépondreSupprimer
  2. Toi quand tu voyages, ça rigole pas, tu te mets à fond dans la culture :) Je trouve ça top ! L'histoire de "Medici Curse" me tente bcp !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots les libellules, c'est toujours un plaisir de vous lire !