31 octobre 2015

Happy Halloween !

Bonjour mes affreuses libellules !

Je vous souhaite à tous un très très joyeux Halloween, avec plein de gourmandises pour se réconforter devant les films d'horreur !

Avec Les femmes qui lisent sont dangereuses, nous avions décidé au début du challenge Halloween de Lou&Hilde, de nous concocter un mini-colis swap d'Halloween. Hier soir, au comble de l'excitation, nous avons découvert nos colis respectifs, en même temps et en partageant sur Facebook, grandes folles que nous sommes... 

Il est grand temps de vous faire découvrir comment ma binôme m'a gâtée !!


Dans ma grosse boîte (alors que nous avions parlé d'une PETITE boîte), je vois d'abord ce sac en papier et mon dieu ça sent bon. J'avais jamais senti un colis qui sentait aussi bon, du coup ma curiosité était piquée (enfin encore plus quoi ^^)


Aloooors, dans ce sac en papier, une boule orange (la couleur de la saison !) et un papier cadeau que j'ai trouvé très très joli !


Tous mes jolis paquets sortis, j'étais toujours bien incapable de savoir ce qui sentait aussi bon ! Allez, c'est parti pour l'ouverture !


Ouiiiiiiiiii toutes ces jolies choses pour moi ! Alors bon le principal objet était bien sûr le livre. Son choix s'est porté sur Dracula, que je n'ai jamais lu. L'édition est absolument superbe, la couverture est en tissu, le papier est super doux, bref le livre est parfait. D'ailleurs, il n'a pas trouvé sa place dans mes étagères... je le laisse sur ma table basse pour l'admirer tout le temps !! Vous voyez aussi cette jolie bougie à droite ? Les yeux de lynx repèreront le "Yankee Candle"... Oui, oui, ça y est je vais pouvoir sentir la douceur de ces bougies tellement connues et reconnues pour leur délicieux parfum. 
Dans le petit pot noir, il y a du "Rose Jam" de chez Lush (c'était ça qui embaumait tout le colis) qui sent divinement bon. C'est du gel douche, mais je ne l'utiliserai que pour mes petites mimines, histoire de le garder le plus longtemps possible. Ah et dans la grosse boule ? Une bombe de bain qui fait l'eau rouge et une autre qui fait du bain moussant (impossible à garder ouvert sans en mettre partout!). Et enfin, il y avait aussi cette super gentille carte... et je te retourne le compliment ! 

Le colis idéal pour Halloween : s'installer dans un bon bain de sang grâce à ma bombe de bain, avec une bougie pour m'éclairer afin de lire Dracula tranquillement. Idéal, non ? 

Merci mille fois Les Femmes qui lisent sont dangereuses, c'était le colis idéal pour Halloween !

26 octobre 2015

DIY d'Halloween : le 3 en 1

 

Bonjour mes jolies libellules, 

Aujourd'hui mes camarades de la randonnée infernale et moi-même avons fait une pause dans une vieille clairière toute décrépie, derrière le cimetière, et nous avons passé l'après-midi à confectionner des petites choses de nos dix doigts, histoire de repousser les vilains monstres qui cherchaient à nous attaquer !
Pour ma part, je vous propose un triple DIY aujourd'hui, avec des créations super faciles à base de papier et de feutrine : deux marque-pages et un mobile.

D'abord, le premier marque-page. Pour le réaliser, vous aurez besoin de feutrine, de ciseaux, de bâtonnets (comme ceux que l'on récupère dans les glaces), de feutres et de colle (à tissu c'est mieux mais je pense qu'une colle blanche doit fonctionner)

Pour la fabrication, rien de compliqué, vous découpez les formes que vous souhaitez pour façonner votre monstre, vous collez le tout, vous décorez et hop, c'est fait ! Voyez... c'est simple...

Pour le second marque-page, il vous faudra du papier un peu épais de couleur (uni ou à motifs, selon vos goûts), des ciseaux, de la colle bâton et... c'est tout ! Ce n'est pas compliqué à réaliser, mais j'ai trouvé sur internet un joli pas-à-pas qui vous permettra de tout bien comprendre, c'est par ici.

Bon, en quelques mots tout de même, ce n'est pas compliqué, vous découpez un carré de 14cm x 14cm, vous découpez de manière à obtenir la "tête de chat" que vous voyez sur la seconde image. Pour ma part, j'ai décidé de faire des dents et une langue à mon monstre, mais vous êtes libres de faire ce que vous voulez (des dents, des pustules, des cornes, des sourcils...), n'hésitez pas à regarder sur internet il y en a des milliers. Après le découpage, on assemble, on colle et voilà ! Simple, non ?

Et enfin, pour notre troisième petit tuto, vous aurez besoin de modèles à découper, de ciseaux, de ficelle ou de fil de pêche, de feutres si vous n'imprimez pas sur des feuilles colorées, une trouilloteuse et une baguette de type brochette (que vous ne voyez pas sur la photo puisque j'ai voulu procéder avec un serpentin réalisé en papier épais... et que j'ai échoué !).

Donc bon, là, rien de compliqué... soit vous découpez vos formes directement dans du papier coloré (c'est plus simple), soit vous coloriez du papier blanc pour obtenir les couleurs que vous souhaitez. Vous percez chaque forme pour permettre de l'accrocher, liez avec le fil à la baguette et le tour est joué... 
Si vous souhaitez des modèles, j'ai réalisé une planche à partir de dessins trouvés chez Prima.fr, j'ai modifié les dessins qui étaient noirs en simples formes pour faciliter l'impression sur papier, c'est par !

Et voilà, rapide et facile à faire tout ça, non ? Tellement bien que je mets en pratique ce mercredi lors d'un atelier, au boulot, avec les enfants !

22 octobre 2015

Halloween Spirit

Bonjour mes jolies libellules, 

Aujourd'hui, pour mes camarades et moi-même, c'est le jour du classique maudit. Mais je vous avoue que je n'ai pas été inspirée. Enfin si, soyons honnête, j'avais dans l'idée de lire "Brume" de Stephen King, mais mon courage m'a lâchée et j'ai préféré vous faire un petit article sur l'esprit d'Halloween, histoire de se mettre dans l'ambiance à 9 jours du jour-J. 


Images : Countryliving.com
D'abord, il y a la décoration extérieure. Avouons-le, les décorations des magasins peuvent être chouettes, mais finalement, tout le monde se retrouve un peu avec les mêmes choses partout. Alors que si vous décidez de faire vous-même, du coup, ça prend une autre tournure !
Regardez ce que l'on peut faire avec un peu de papier Canson noir et une paire de ciseaux... Oui, rien que ça. Pour les chauves-souris, un modèle à imprimer une fois, on le retrace sur du papier noir et on découpe. Ensuite, avec un peu de ruban adhésif double-face ou de Patafix et hop, le tour est joué ! Pour la décoration de fenêtres, rien de bien compliqué non plus, on assemble des feuilles de canson noir, on trace, on découpe et on colle, sur le même principe. Et ne me dites pas que ce n'est pas réalisable, on l'a fait au boulot !
 

Chapeaux : Lilluna.com - Photophore : La Planque à Libellules
Et puis, il y a la décoration intérieure, c'est important ça aussi ! Et là aussi, il y a de quoi faire... Pinterest est rempli de bonnes idées... Certaines plus compliquées que d'autres, certaines plus réussies que d'autres et certaines plus réalisables que d'autres. Par "réalisables", j'entends "avec trois fois rien", comme sur les images ci-dessus. Pour les chapeaux, il faut déroger à la règle et aller faire un tour dans un magasin qui vend des chapeaux de sorcière pas chers (vous savez, ceux en plastique bizarre), vous accrochez du fil de pêche (ou du fil normal) au bout et vous suspendez au plafond ! Très Harry Potter, non ? Quant au photophore, je vous donnais les instructions voilà deux ans pour le Challenge Halloween... Souvenez-vous !


Image & Recette Punch - Image & Recette Verrines
Et Halloween, c'est aussi l'occasion de cuisiner des petites gourmandises amusantes. Et encore une fois, je vous ai fait une sélection facile à réaliser, adaptable à tous les goûts. Si vous n'aimez pas l'alcool (oui, ça existe, moi par exemple), vous pouvez aisément faire une recette plus simple : jus d'orange dans le saladier et sirop de grenadine (avec un peu d'eau pour congeler, sinon ça marche pas). Ou toute autre recette plus à votre goût. Quant aux verrines, la recette originale me semble compliquée alors qu'on peut très bien faire une mousse au chocolat, qu'on met dans des verrines, dans lesquelles on plante des biscuits secs (les langues de chat sont parfaites pour ça) décorés au chocolat fondu. Et pour le détail, on écrase des Oréos qu'on saupoudre ensuite sur le dessus des verrines. Et voilà ! 

Alors mes libellules, ça vous a plu ? Ça vous donne des idées ? Je vais essayer pour ma part de faire quelques petites choses pour le 31, je vous montrerai tout ça bien entendu !

19 octobre 2015

Read-A-Thon d'Halloween : le bilan

Bonjour mes monstrueuses libellules, 

Le marathon lecture est terminé, cette petite bulle de bonheur s'envole, jusqu'à la prochaine fois. Il est temps pour moi de faire un petit bilan et de vous proposer un rapide avis sur chacune de mes lectures du weekend. 


J'ai commencé mon weekend tranquillement, par la suite de "P'tit Cousu", que j'avais lu l'année dernière, pour le challenge Halloween. J'ai été contente de retrouver ce personnage plutôt sympathique. Toujours rien qui terrifiera un lecteur, mais en tous cas c'est une lecture de saison. On y retrouve P'tit Cousu, Créature et Arabella, qui décident de vivre une grande aventure de pirate dans le monde en dehors du château de Grottegroin. Ils suivent à la lettre le journal d'un pirate et fabriquent un bateau afin de partir à l'aventure, tout en gardant un œil sur les nouvelles créatures de Professeur Erasmus... [199 pages]
Comme je l'avais sous la main, j'ai également lu le troisième tome dans le weekend : "Le Fantôme de Grottegroin". Dans ce tome-là, il se trouve que notre chez P'tit Cousu est hanté. Hanté par le fantôme du méchant Moloss Crackos, qui cherche un moyen de revenir à la vie et de se venger des habitants du village. Et pour ça, il a besoin du corps de P'tit Cousu... Ce tome-là est, à mes yeux, le plus effrayant (on s'entend, ça reste pour les jeunes enfants) puisque P'tit Cousu sera possédé par Moloss Crackos, ce qui peut être un peu effrayant pour un enfant. [202 pages]


Pendant le weekend, j'ai aussi régulièrement fait des pauses BD, notamment avec Mélusine. J'ai lu deux tomes : "Halloween" le tome 8 et "Envoûtement", le tome 20. Le tome 8 était une succession de petites histoires d'une page, que j'ai appréciées plus ou moins selon les sujets. Parfois je n'ai pas du tout trouvé ça amusant et à d'autres moments je suis restée sur ma faim. J'ai finalement préféré le tome 20, qui commence avec une plus longue histoire, ce qui permet de plus s'attacher aux personnages. [46 + 46 pages]


La seconde série de BD que j'ai lu était la suite d'Aspic, dont j'ai déjà parlé ici. La première enquête tenait sur deux tomes, c'est le même principe pour la seconde enquête, ainsi j'ai donc lu les tomes 3 et 4. Et j'ai encore plus apprécié de retrouver Flora et Hugo, qui sont des personnages vraiment attachants. Flora me plaît énormément, j'adore son caractère à la fois très fort et en même temps dans la retenu du fait de la société et des convenances. Hugo lui est plutôt amusant, un peu agaçant sur certains points mais on sent que la relation entre les deux est vraiment très bien construite. Le seul qui m'agace un peu c'est Dupin, qui est toujours très suffisant et condescendant envers Flora. 
Cette seconde enquête m'a beaucoup plu, c'est très bien écrit et super bien illustré. Car oui, le graphisme est vraiment excellent et je suis très difficile en BD ! [56 + 48 pages]


Enfin, j'ai mis le nez dans deux romans adulte également. Je ne suis pas encore venue à bout de mon deuxième (j'en suis à la moitié) mais j'aime vraiment beaucoup, c'est bien écrit et super prenant, je vous en parlerai ici. 
Le premier roman était "Le Doute" de S. K. Tremayne. Un an après la mort accidentelle de Lydia, 6 ans, ses parents et sa jumelle Kristie prennent un nouveau départ en s'installant sur une petite île écossaise isolée. Mais l'étrange comportement de Kirstie sème bientôt le trouble. Elle demande à se faire appeler Lydia... Qui est-elle vraiment ? 
La narration est alternée entre Sarah, la maman, qui raconte à la première personne du singulier et Angus, le papa, dont la narration est la troisième personne du singulier. L'histoire est vraiment particulière, très bien écrite et très très fouillée, notamment dans tout ce qui touche à la gémellité et au travail de deuil. J'ai été séduite par le fond de l'histoire, mais aussi par l'ambiance mise en place par l'auteur, parce que c'est aussi ça qui renforce l'ambiance sombre et inquiétante. Si au début du roman, l'histoire se situe à Londres, la famille déménage rapidement en Écosse, sur une petite île tout ce qu'il y a de plus charmant... et surtout de plus flippant. Au fur et à mesure que l'histoire avance, c'est comme si les éléments naturels venaient ajouter à la noirceur du tableau. Tout converge petit à petit vers un grand moment, la tempête (dans tous les sens du terme). Et lorsqu'on est bien tendu, tout s'arrête et c'est LE final. Celui qui vous retourne.
Habituellement je suis dérangée quand je n'arrive pas à m'attacher aux personnages, mais cette fois-ci j'ai trouvé que justement la difficulté de s'attacher à Sarah ou Angus, ou même la petite, ajoutait à l'ambiance du roman. En bref, c'est un roman qui était vraiment bon, glaçant à souhait, parfait pour une lecture d'Halloween ! [120 + 380 pages]

Donc aucune déception dans mes lectures, un super R.A.T., et un beau bilan de 1097 pages lues. 


16 octobre 2015

Read-A-Thon d'Halloween: 16, 17 et 18 octobre


Bonsoir mes jolies libellules, 

Ça y est je suis en vacances !! Et quoi de mieux pour fêter cette semaine de repos qu'un petit marathon lecture avec les copines du Challenge Halloween de Lou&Hilde ? Alors on démarre ce soir à 21h... vous pourrez suivre mes mésaventures sur ce billet tout au long du billet, n'hésitez pas à laisser un petit mot d'encouragement si le cœur vous en dit !

Voici ma pile à lire prévue pour le weekend... et si j'ai l'occasion je rajouterai peut-être d'autres choses, avec peut-être par-ci par-là des pauses séries avec des épisodes de Charmed !



21h : Emmitouflée dans mon plaid, je commence avec des bougies et une lumière tamisée. Premier livre : P'tit Cousu, tome 2 (j'avais lu le premier l'année dernière pour le challenge)...

21h33 : Petite pause pour croquer un carré de chocolat (ou deux).

22h03 : j'ai terminé "P'tit Cousu", j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver ce personnages dans ces aventures toujours sympathiques. Le tome 3 est dans ma pile pour le RAT, mais je vais opter pour une BD pour ma prochaine lecture... C'est avec Mélusine que je poursuis le RAT ! [Pages lues : 199]

22h29 : ma lecture du tome 8 de la saga "Mélusine" est terminée, j'ai apprécié mais sans plus. Je lirai le second que j'ai emprunté, mais je suis tout de même contente de ne pas en avoir pris plus... [Pages lues : 199 + 46]


Samedi 17 octobre, 8h11 : bon, je l'avoue, j'ai été séduite par le démon du sommeil... Il m'a assuré que si je fermais les yeux 5 petites minutes je pourrais reprendre un peu d'énergie, mais il m'a hypnotisée et j'ai dormi 1h30 avant d'émerger, le nez dans "Le Doute" de S. K. Tremayne, à minuit. Je suis donc partie rejoindre ma couette et après une bonne nuit de sommeil me revoilà. J'ai quelques petites choses à faire ce matin mais je reprendrais sûrement en milieu de matinée ! [Pages lues : 199 + 46 + 23]

10h58 : après deux petites heures au téléphone, j'ai poursuivi "Le Doute" mais je dois déjà faire une pause... Une douche, un passage en vêtements et une tarte à préparer pour midi et je vous reviens ! [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21]

13h03 : Une tarte prête (et dévorée !) plus tard, j'ai réussi à lire quelques pages entre deux préparations, je lis une petite demie-heure avant de vous laisser à votre triste sort et d'aller m'occuper des enfants à l'hôpital, je reviendrai en fin d'après-midi ! [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28]

17h29 : Voilà l'hôpital c'est fini pour aujourd'hui, me voilà de retour parmi vous ! Après un passage chez tout le monde, je prends mon goûter en compagnie de Mélusine, à nouveau...  [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28]


19h28 : j'ai lu lentement, par la faute de mon Lui qui jouait à la console juste à côté de moi... Mais bon, j'ai quand même avancé et "Le Doute" me plaît définitivement beaucoup : intriguant, dérangeant et une ambiance écossaise pile poil de saison, juste ce qu'il fallait ! Et j'ai aussi apprécié ma lecture de "Mélusine : envoûtement", que j'ai préférée à celle d'hier, regrettant presque de ne pas en avoir d'autres à me mettre sous la dent !!
Cette fois-ci, une petite pause cuisine s'impose, au programme : poulet au sésame. [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53]


21h06 : après un tour chez les copines et un bon repas, me voilà de nouveau plongée dans "Le doute" que j'ose espérer terminer ce soir, peut-être même avec le défi "1h à la bougie"... [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30]

22h30 : je rallume mes lumières de peur de me laisser séduire à nouveau par le démon du sommeil... mais j'ai réussi le défi "1h à la bougie" et je dois avouer que ça a drôlement ajouté à l'ambiance ! Allez, je me replonge dedans, nouveau défi : finir les 141 pages qui me séparent de la fin du roman. [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 ]


23h36 : J'ai encore bien avancé, non sans un sacré frisson... Je file poursuivre ma lecture sous ma couette et vous dit à demain pour la suite de nos aventures ! Plus que 60 pages et je touche au but ! [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 + 81]


8h25 : le défi que je m'étais lancée hier a été rempli : à 00h20 j'ai posé le livre "Le Doute" sur ma table de nuit, non sans un frisson. C'était un véritable bon choix, parfait pour le challenge. Le thriller est prenant, flippant. Bref, un excellent moment ! Un petit déjeuner tranquille s'impose avant de reprendre le RAT ! [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 + 81 + 60]
Et avec tout ça, j'ai franchi sans m'en rendre compte le pallier du premier défi du challenge : lire 666 pages (671 pages lues depuis vendredi soir) ! Vais-je atteindre le défi suivant (1332 pages...) ?

9h32 : un petit déjeuner englouti plus tard, j'ai terminé ma lecture du tome trois de la série "Aspic : les détectives de l'étrange" et j'avoue avoir beaucoup apprécié, je vais d'ailleurs lire le tome 4 en suivant ! [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 + 81 + 60 + 56]


10h16 : le quatrième tome de la série "Aspic" est maintenant terminé, j'ai donc fini toute la saga ! Et alors j'étais véritablement dans le thème du challenge puisque j'étais en compagnie de vampires et de Satan lui-même ! Quelques références des deux auteurs m'ont d'ailleurs donné très très envie de découvrir Dracula de Bram Stocker, que je ne connais que de titre... Mais je ne l'ai pas sous la main, alors je vais poursuivre cette matinée de R.A.T. avec la lecture du tome 3 de la série jeunesse "P'tit Cousu", que j'apprécie décidément beaucoup. [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 + 81 + 60 + 56 + 48]

11h33 : Bon. J'ai sombré dans le sommeil (tout comme Fondant d'ailleurs), non pas que le livre soit mauvais, simplement je pense que mon canapé est trop confortable et je me suis laissée aller 5 minutes qui se sont transformées en une bonne grosse demie-heure. Allez, une petite douche pour réveiller tout ça et je ma lance dans la préparation de mon repas ! [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 + 81 + 60 + 56 + 48 + 38]


16h09 : avant de reprendre ma lecture après le repas, j'ai pis le temps de confectionner un gâteau au yaourt, recouvert de Nutella... De quoi reprendre des forces pour la suite ! J'ai terminé il y a quelques minutes le troisième tome de P'tit Cousu. Et je pense que je vais poursuivre avec "Oliver ou la fabrique d'un manipulateur" de Liz Nugent qui s'annonce comme un thriller psychologique particulièrement prenant... Je vous dirai ça ! [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 + 81 + 60 + 56 + 48 + 38 + 164]

19h39 : me voilà en grosse pause depuis 18h... J'ai pris le temps d'appeler mon Papa et je viens de raccrocher... Juste à temps pour un petit apéro du dimanche, suivi d'un repas et d'un épisode de la saison 1 des "Revenants", série qu'on découvre à deux petit à petit et qu'on adore (et avouez, c'est dans le thème !). Je pense que je reprendrais ma lecture d' "Oliver" après tout ça. [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 + 81 + 60 + 56 + 48 + 38 + 164 + 47]

22h02 : mes libellules, plus que deux heures de challenge devant nous ! Je viens de terminer l'épisode 4 de la première saison des Revenants, encore un excellent épisode, j'adore cette série ! Je n'ai pas avancé dans ma lecture mais après un dernier petit tour d'encouragement je file rejoindre ma couette pour avancer (terminer ?) ma lecture machiavélique ! Et demain, un billet récap' avec des avis sur les livres lus et le chiffre final de pages lues ! [Pages lues : 199 + 46 + 23 + 21 + 28 + 46 + 53 + 30 + 84 + 81 + 60 + 56 + 48 + 38 + 164 + 47]

Bilan final : j'ai posé mon livre à 23h29, avec 73 pages à rajouter à mon bilan, ce qui amène à un total de 1097 pages pendant tout le weekend, plus un épisode de série. Je suis contente de mon bilan, il y avait longtemps que je ne m'étais pas régalée ainsi !

Merci à Lou&Hilde pour l'organisation au top, mais aussi à toutes celles qui ont participé et évidemment à toutes celles qui sont venues m'encourager par ici !!! Vivement le prochain !!

15 octobre 2015

Parlons films #2

Coucou mes jolies libellules d'Halloween !

Après une journée de plus dans la randonnée infernale, nous voilà ce soir arrivés face à une grille toute rouillée... Malgré ma peur, j'ai décidé de pousser la grille et j'y ai découvert LE film qui me colle le frisson rien qu'à y repenser.
Allez, je vous en parle un peu mais c'est bien parce que c'est vous.

Ce film qui me fiche la frousse mais que je n'ai pas pu m'empêcher de terminer, c'est "Martyrs", un film français (!), de Pascal Laugier, avec Mylène Jampanoï, Morjana Alaoui et, c'est furtif, Xavier Dolan (aka le beau-gosse du cinéma québécois). Bref.


Le synopsis, selon Allociné :
France, début des années 70.
Lucie, une petite fille de dix ans, disparue quelques mois plus tôt, est retrouvée errant sur la route. Son corps maltraité ne porte aucune trace d'agression sexuelle. Les raisons de son enlèvement restent mystérieuses. Traumatisée, mutique, elle est placée dans un hôpital où elle se lie d'amitié avec Anna, une fille de son âge.
15 ans plus tard.
On sonne à la porte d'une famille ordinaire. Le père ouvre et se retrouve face à Lucie, armée d'un fusil de chasse. Persuadée d'avoir retrouvé ses bourreaux, elle tire.


Le synopsis pour celles et ceux qui veulent tout savoir, attention, spoiler ! (surligne pour découvrir)
L'histoire de "Martyrs" commence avec la jeune Lucie qui s'échappe d'un abattoir où elle a été emprisonnée et abusée pendant longtemps. Aucun signe d'abus sexuel n'est découvert sur la jeune fille et les motivations de ses agresseurs sont un mystère pour les enquêteurs. Elle est placée dans un orphelinat, où elle fait la connaissance d'Anna, à qui elle confie avoir peur d'une créature cauchemardesque qui semble la poursuivre partout où elle va. 
Quinze ans plus tard, Lucie entre dans la maison d'une famille tout ce qu'il y a (ou semble) de plus normal, Gabrielle Belfond, son mari et leurs deux enfants, et elle les tue tous : elle est persuadée que cette famille est responsable du drame qu'elle a vécu. De son côté, Anna l'attend... et est terrifiée quand Lucie l'appelle pour lui apprendre les meurtres qu'elle vient de commettre. Lorsqu'elle arrive, elle découvre que Gabrielle est toujours vivante et essaye de l'aider à s'enfuir, mais Lucie les découvre et elle la matraque jusqu'à ce qu'elle finisse par rendre son dernier souffle.
Lucie est ensuite attaquée par la "créature"... qui s'avère en fait être elle-même, une manifestation psychologique de sa culpabilité pour avoir laissé derrière elle une autre jeune fille, emprisonnée et torturée avec elle lorsqu'elle était enfant. Elle supplie l'apparition de partir, qu'elle a tué ses agresseurs mais rien n'y fait et elle se tranche la gorge. 
Toujours dans la maison, Anna découvre un passage qui conduit vers le sous-sol, elle entre et découvre une femme torturée, couverte de cicatrices : Sarah. Malgré les risques, Anna décide de l'aider et nettoie ses cicatrices. Mais un groupe de personnes arrive et abat Sarah. Anna est alors capturée et emmenée pour rencontrer le leader de ce groupe étrange : Mademoiselle. Cette dernière lui explique qu'elle appartient à une société secrète philosophique qui cherche à découvrir les secrets de la vie après la mort, par la création de martyrs. Elle explique également que cette société est à l'origine de l'enlèvement de Lucie et que Gabrielle était l'une de leurs tortionnaires. Ces actes de torture sur de jeunes femmes sont réalisés dans le but que leurs souffrances les placent dans un état de transe d'où elles pourraient découvrir les secrets de l'au-delà. Jusque là, toutes les tentatives de la société secrète ont échoué. 


Anna devient le nouveau sujet de ces expérimentations et est emprisonnée dans une chambre, régulièrement battue violemment. Après de longs moments, on lui dit qu'elle a atteint la dernière étape et qu'elle ne souffrira plus. Elle est emmenée chez un chirurgien et est écorchée vive. Elle survit miraculeusement au processus, entrant dans un état décrit comme euphorique, proche d'une transe. Bientôt, Mademoiselle arrive dans la pièce où est enfermée Anna. Elle l'interroge et cette dernière lui murmure quelque chose à l'oreille. 
Les membre de la société secrète se rassemblent dans la maison de Mademoiselle, impatients de découvrir ce qu'a révélé Anna. Pendant que Mademoiselle se prépare dans sa chambre, Étienne, son assistant lui demande à travers la porte si les informations fournies par Anna étaient claires et précises. Mademoiselle lui demande si il pourrait imaginer ce qui arrive après la mort. Lorsqu'il lui répond non, elle lui dit "Doutez, Étienne.", met un révolver dans sa bouche et se tue, comme si ce qu'Anna lui a révélé était trop terrible pour qu'elle continue de vivre en connaissant ce secret. Le film se termine en expliquant que "Martyr" signifie "Témoin" en Grec. 


Je vous avoue qu'il est très difficile d'évoquer ce film sans le dévoiler dans son entier. Si vous l'avez vu, je pense que vous comprendrez mieux. 
Ce n'est pas un film d'horreur à proprement parler, dans le sens où l'on n'a pas de créatures affreuses qui poursuivent des jeunes personnes écervelées (coucou The Descent). Non, là on est dans le psychologique, celui qui vous remue depuis la première minute jusqu'à la toute dernière. On peut tout imaginer sur ce drame qu'a été celui de l'enfance de Lucie, mais rien de ce que notre imagination peut mettre en place n'atteindra l'horrible vérité. Alors, je sais qu'on est dans un film et tout ça, mais ce qui m'a justement fait encore plus flipper, c'est le coté plausible des horreurs du film. Il n'y a pas de créature surnaturelle qu'on peut aisément chasser avec un côté rationnel, non, là tout est déjà rationnel. Et c'est là qu'est la force de ce film : tout peut exister dans la "vraie vie". 
Le scénario est très bien ficelé, haletant du début à la fin, on s'interroge sur le "pourquoi" de ces tortures absolument insoutenables. Et le final est juste terrifiant. véritablement terrifiant.

Je ne peux pas dire que je me suis attachée aux personnages de Lucie et d'Anna, car finalement on ne les connaît que très peu. Et je me suis encore moins attachée au personnage de Mademoiselle, que je trouve par ailleurs très bien interprété : à la fois dans la douceur, dans le détachement et tout en cruauté et égoïsme. En fait, ce sont des personnages qui ne sont pas là pour qu'on s'attache à eux, même si on éprouve forcément de la compassion envers les "martyrs" et de la haine envers les tortionnaires. 

Bon bref. Chaque minute qui passait, j'étais plus horrifiée encore que la minute d'avant. Et pourtant, j'ai été comme fascinée par ce film, que je ne pourrais absolument pas revoir aujourd'hui. D'ailleurs, le décrire comme je le fais dans le paragraphe spoiler m'a collé le frisson et je suis sûre que la nuit au campement va être compliquée. Si vous êtes sensibles comme moi aux film qui peuvent avoir un côté très (trop) réaliste et réalisable, je pense que ce film sera parfait pour votre Halloween. Par contre, âmes sensibles s'abstenir...


11 octobre 2015

Comment je gère mon budget


Bonjour mes jolies libellules, 

Hier j'avais prévu un article sur un album jeunesse pour le Challenge Halloween, mais finalement, j'ai annulé et je me suis concentrée sur la re-création de mon fichier "Budget". Remarquez, quelque part, cet article pourrait avoir sa place dans un Challenge Halloween.

Car oui, c'est une frayeur qui m'a poussée à rédiger ce billet aujourd'hui. Figure-vous qu'après avoir remplacé l'embrayage de la voiture, il a fallu s'attaquer à la courroie de distribution, puis de fil en aiguille, on a découvert que la culasse était en mauvais état, tout comme le carter. Bref, la facture n'a cessé d'augmenter, rapidement rejointe par notre chère amie la taxe d'habitation. Sans compter que je ne suis pas certaine de voir mon contrat renouvelé, donc bref, je vous passe les états par lesquels j'ai pu passer, mais les faits sont là : l'avenir est incertain, il est temps d'être un peu plus prévoyante (surtout si je veux pouvoir aller visiter Florence et Venise !).
Comme ce n'est jamais agréable de se serrer la ceinture (surtout pour une dépensière comme moi), j'ai décidé de me fixer des petits buts à atteindre et de faire un bilan régulier. 

 
Ayant déjà l'habitude de faire mes comptes, je n'ai pas eu trop de peine à faire un état des lieux de toutes mes sorties d'argent et de toutes mes ressources. Du coup, après avoir fait ça, j'ai cherché des idées pour réduire mes dépenses, mais en fait, mis à part mon côté un peu cigale, rien n'est extravagant. Du coup, je me suis fixée comme objectif de poser des limites de dépenses par poste, notamment sur tout ce qui est alimentaire : maximum 320€ par mois. Bon je ne vais pas aller au supermarché avec ma calculatrice, mais j'aime les défis alors je tente ! 
J'ai aussi sauté le pas et ouvert un nouveau compte en banque, un compte spécial "urgences/impôts", sur lequel j'essaierai de glisser des euros régulièrement, histoire de ne pas me retrouver prise au dépourvu quand la bise fut venue quand la prochaine grosse facture arrivera. 


Et enfin, comme je vous le disais, j'ai mis à jour mon fichier budget que vous aviez découvert en début d'année. J'ai décidé de chiffrer absolument tout, poste par poste, et de comparer le budget prévisionnel et ce que j'aurai réellement dépensé, histoire de voir ce qui ne va pas et où je peux modifier mes habitudes d'achat. 

L'idée principale étant de me forger de nouvelles habitudes et de mettre en place un compte pour les imprévus, j'ai décidé de m'atteler à un petit challenge, que je commencerai mardi (oui, lundi j'ai une dépense de prévue depuis deux semaines, je ne veux pas ruiner mon challenge d'avance !), le "no-spend month". J'ai découvert ça sur des blogs américains, via Pinterest, et je trouve l'idée intéressante. Cela dit, je ne vais pas faire dans l'extrême avec 0 centime dépensé comme j'ai pu le lire sur certains blogs (je vous jure, elles allaient même jusqu'à engranger du papier toilette pour ne pas dépenser 1 centime !), je vais plutôt me concentrer sur un mois sans dépenses superflues, histoire de voir si j'en suis capable. Si vous voulez vous joindre à moi dans mes délires, n'hésitez pas, plus on est de fous plus on rit !

Allez, et comme je suis quand même super-ultra sympa, je vous propose mon classeur de comptes, à télécharger gratuitement.
https://drive.google.com/file/d/0BxnpAYKPhnHyX3QzS0tCNGJGTFE/view

7 octobre 2015

Parlons livres #7 : Aspic, les détectives de l'étrange, tome 2

Bonsoir mes petites libellules en chocolat !

Ce soir, au campement, c'est soirée "BD". Alors sous la pleine lune, à la lueur du feu, je vous propose de découvrir le second tome de la série "Aspic : les détectives de l'étrange" (Thierry Gloris & Jacques Lamontagne). En 2013, pendant ma première participation au Challenge Halloween, j'avais parlé du premier tome de la série, que je n'avais que moyennement apprécié. 

Je dois avouer que j'ai beaucoup plus apprécié ce second tome, qui par ailleurs clos l'enquête. La série fonctionne par cycles, il y a second cycle qui a été publié et je pense que je vais m'y attaquer rapidement, peut-être même d'ici la fin du mois, histoire de vous en parler ici.

Ce tome 2, intitulé "L'or du vice", continue de nous conter l'histoire d'Auguste Dupin et de son enquête sur la naine aux ectoplasmes qui piétine. Mais son assistante, Flora Vernet, a trouvé en la personne d'Hugo Beyle, un premier client pour sa propre affaire de détective. D'exploration d'indices en confrontation de résultat, les enquêteurs réalisent rapidement que les deux affaires sont liées... et que ce lien prend une tournure on ne peut plus irrationnelle ! Et cette fois-ci, j'ai été plus convaincue par le scénario que dans le premier tome, sans vraiment savoir pourquoi en fait. Peut-être pare qu'il y a plus d'action, tout simplement ?

En fait, je crois que dans ce tome, j'ai surtout beaucoup apprécié le personnage de Flora, qui sort vraiment de l'ordinaire et que j'ai drôlement hâte de découvrir encore plus. Elle est drôle, intelligente et surtout, très "bad-ass" et ça moi, j'aime. Elle me fait penser à Alexia Tarabotti (oui, encore !) dans son caractère et aussi dans son matériel, puisque notre chère Flora possède elle-même une méga-ombrelle ! Tout pour me plaire... 

Bref, ce second tome est convaincant et j'y reviendrai avec grand plaisir !

3 octobre 2015

Challenge Halloween : la Randonnée Infernale


Bonjour mes libellules d'Halloween !

Cette année encore, je participe au challenge d'Halloween organisé par Lou&Hilde. Après le voyage sur le vaisseau hanté en 2014 et le séjour dans la maison hantée en 2013, j'embarque pour ma troisième virée avec elles et tous les compagnons de voyage. Mais cette année, il n'est pas question de se reposer dans sa chambre au manoir hanté ou de s'amuser dans la salle de bal du vaisseau hanté... Chaussures de marche (de sorcière), vêtements pas trop en lambeaux et lampe torche sous le coude, nous partons sur des sentiers isolés pour une randonnée infernale !

Le programme de cette affreuse randonnée s'étale du 1er octobre au 5 novembre (oui, je suis un peu en retard pour vous en parler, mais j'étais retenue par des monstres au travail), avec plusieurs étapes pour frissonner tous ensemble. Sans compter les rendez-vous réguliers : les mercredis de la BD et les samedis des albums jeunesse. 

Au programme de ce challenge... sans compter les livres de la bibliothèque qui ne sont pas sur la photo !
Tout au long de cette randonnée, j'ai choisi de vous proposer plusieurs billets, voici donc ce à quoi vous pouvez vous attendre ce mois-ci : 
  • Mercredi 7 octobre : pour le mercredi de la BD, découverte de la suite d'Aspic, série débutée lors de ma première participation au Challenge Halloween en 2013.
  • Samedi 10 octobre : Lou&Hilde se sont associées à Sophie Hérisson pour les rendez-vous albums. Et pour ma participation, je vous propose de découvrir les Comptines de l'ogre et de la sorcière.
  • Jeudi 15 octobre : je me dois de vous proposer un livre, un film ou une série qui m'a scotchée à mon canapé. Je suis encore en recherche car le seul auquel je pense n'est pas un film d'épouvante au sens "Halloweenesque" du terme !
  • Samedi 17/Dimanche 18 octobre : je serai en vacances alors quoi de mieux que de se jeter à corps perdu dans des livres qui font peur (polars inclus !) ?
  • Jeudi 22 octobre : l'heure du classique maudit... j'avoue j'hésite encore mais je pense opter pour une nouvelle de Stephen King, "Brume".
  • Lundi 26 octobre : pour le bricolage d'Halloween, je conserve la surprise !
  • Mercredi 28 octobre : pour ma seconde participation au billet BD, je voudrais bien vous parler du tome 2 de Magda Ikklepots, série découverte lors du Challenge Halloween 2014, mais je ne suis pas certaine de l'avoir, donc c'est vraiment sous réserve !
  • Samedi 31 octobre : présentation du colis du mini-swap qu'on a décidé de se faire avec ma chère Les Femmes qui lisent sont dangereuses !
Voilà pour moi mes libellules ! Et si vous souhaitez rejoindre la randonnée, vous pouvez encore vous inscrire...