25 février 2015

En vadrouille !

Hello mes petites libellules,

Je pars ce matin pour nos quelques jours au cœur du Val de Loire... je vous raconte tout ça au retour (si je survis, parce que je commence à être malade ! Grrr !)


19 février 2015

Parlons livres #2


Bonjour mes jolies libellules, 

Il y a de ça un mois tout pile, je vous proposais une nouvelle catégorie, que vous aviez appréciée. Me revoilà avec trois nouveaux romans à vous présenter ! Avant ça, je voulais vous remercier pour votre enthousiasme pour visiter mon chez-moi, ça va venir, je pense que je vais simplement attendre d'avoir ma nouvelle table basse. 

"Un amour vintage", d'Isabel Wolff

Je n'ai pas choisi ce livre par hasard : j'en avais lu un avis dont les mots m'avaient tentée chez Shopgirl. Puis je l'ai croisé au détour d'une vente de livres, je l'ai emporté et je l'ai... dévoré ! Isabel Wolff nous raconte l'histoire de Phoebe Swift, qui change de vie après le décès de sa meilleure amie, dont elle se sent responsable. Elle vient tout juste d'ouvrir une boutique de vêtements d'occasion. Un jour, sa route croise celle de Thérèse, une vieille dame française, qui souhaite lui vendre sa garde-robe vintage. Les deux femmes se lient d'amitié et Mme Bell va confier à Phoebe un secret lourd à porter...
Je pensais lire un roman de chick-lit, qui m'aurait moyennement convaincue. Finalement, j'ai été happée par l'univers du vintage que l'auteure a imaginé, j'ai été touchée par le personnage de Phoebe, j'ai craqué sur les personnages. Et j'ai craqué sur l'histoire mélancolique racontée par Thérèse, plutôt bien documentée et surtout très bien écrite. En bref, j'ai eu un gros coup de cœur pour ce roman, que je recommande chaudement... accompagné d'un bon thé et d'une boîte de mouchoirs pour les plus sensibles. 

"Les cadavres n'ont pas froid aux yeux", d'Andra H. Japp

J'avais lu le premier livre de la série, "5 filles, 3 cadavres mais plus de volant", et j'avais beaucoup aimé. Alors c'est en toute confiance que j'ai sorti celui-ci des rayons de ma bibliothèque. 
Hélène, chercheuse scientifique, découvre un matin la tête d'un de ses collègues posée sur son plan de travail. Certes, il était odieux, mais ce n'est pas une raison. L'enquête commence, les cadavres s'enchaînent et les indices pointent en direction d'Hélène. Aidée de ces amies, elle fouine de son côté et découvre de bien désagréables surprises...
L'écriture d'Andrea H. Japp est un vrai bonheur. Il faut savoir qu'elle écrit notamment des scénarios et des polars. Ici on marie polar et chick-lit, l'alliage parfait pour sortir du quotidien ! Les six filles sont toutes hautes en couleurs, avec beaucoup de caractère et on s'y attache rapidement. L'histoire, évidemment, n'est pas des plus crédibles, mais c'est justement ce qui en fait son originalité. On passe avec ce roman un chouette moment de détente. J'en lirai avec plaisir la suite et je conseille vraiment de découvrir !

"Ce que je peux te dire d'elles" d'Anne Icart

C'est l'une de mes lectrices à la bibliothèque qui me l'a prêté et conseillé. Je dois bien avouer que je l'ai pris vraiment par politesse. Et finalement, j'ai été magnifiquement surprise.
Anne Icart nous raconte le destin de trois femmes, Angèle mère de Blanche, Justine couturière chevronnée et militante du MLF et Babé, ne pouvant avoir d'enfants. Une tribu de femmes, dans laquelle aucun homme n'a jamais vraiment eu sa place. Quant Violette, la petite-fille d'Angèle met au monde un garçon, cela sonne comme la fin d'une lignée de femmes. Dans le train qui la mène au chevet de sa fille, Blanche nous retrace la vie de ces femmes uniques et attachantes. 
Difficile de trouver les mots pour dire ce que j'ai ressenti face à ce roman. J'ai été touchée au plus profond de moi-même, je pense que c'est l'une des lectures qui m'a le plus marquée (hormis "Max", mais c'est dans un autre domaine) dans ma vie de lectrice. J'ai été bousculée par ces femmes, j'ai été émue aux larmes par leurs vies, leur courage, leurs caractères. Bref, tout dans ces femmes m'a touchée. Et dans leur(s) histoire(s), qui se mêlent, s'entremêlent et se démêlent. Je n'ai aucun mots à mettre pour décrire cet énorme coup de cœur. Bien évidemment je vous le conseille chaudement et sincèrement.  

Et vous, les avez-vous lus ? Qu'en avez-vous pensé ? Ça vous tente ou pas du tout ?

15 février 2015

Faire son nid

Bien le bonjour les libellules !

En début de semaine dernière je vous parlais de mes destinations de rêve pour voyager. Cette fois-ci, c'est autre chose qui me fait rêver : la décoration intérieure !
Je suis passée en 2013 d'un studio de 18m² à un appartement de 72m², je vous raconte pas le changement ! J'étais ravie à mon arrivée, mais tout était bien trop blanc à mon goût. J'aime bien le style épuré, mais je trouve que ça peut avoir un côté qui manque de chaleur et qui ne me ressemble pas. Donc j'ai mis tout mon cœur à l'ouvrage et j'ai tenté de faire de mon appartement un lieu chaleureux et accueillant.

Pourtant, si je suis satisfaite de ce que j'ai mis en place, je ne peux pas m'empêcher de rêver en fouinant sur Pinterest... Je rêve autant pour une future maison achetée à deux que pour notre appartement actuel où je voudrais bien faire quelques changements. Et j'ai eu envie de partager avec vous ces images et ces tutos qui me font de l’œil.

Source image

Un esprit "Bistrot" que je trouve absolument parfait. J'aime les grosses horloges, un peu anciennes. J'aime les tons rouges et l'esprit "vieillot" et chaleureux que ces arrondis et ces couleurs donnent à une pièce. À mon petit niveau, j'ai créé un espace "café" dans mon appartement, avec de jolies affiches et tout ça... Si vous voulez, je pourrais vous montrer.


Source image
Une verrière. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j'adore les verrières ! J'aime bien l'ambiance que ça amène dans une pièce et surtout, ce que j'aime c'est l'idée que la cuisine soit un lieu fermé et ouvert à la fois. Fermé par la verrière, pour éviter que les odeurs ne se répandent partout. Mais ouvert aussi, grâce à cette même verrière, qui permet de laisser voir ce qu'il se passe dans la cuisine. Vraiment l'idéal à mes yeux dans une maison. Pour l'instant, je dois me contenter de ma cuisine fermée par deux portes... Bon, je peux laisser les portes ouvertes, mais pas quand je cuisine !

Source image
Un joli espace aménagé pour lire. Avec tout plein de coussins très confortables et colorés, des étagères pour poser des livres, des objets déco, des bougies, un mug de chocolat ou de thé, des marque-pages. Et idéalement, à côté d'une fenêtre, pour profiter de la meilleure lumière qui soit. La perfection, non ?
Dans mon appartement actuel, je lis sur mon canapé, très très confortable, au milieu de mes coussins. Et à l'arrière du canapé, j'ai une petite étagère, qui me permet de poser des tas de petites choses dessus... Je vous montrerais à l'occasion, si ça vous tente !

Source image
Dormir juste sous les fenêtres, pour pouvoir baigner dans la lumière du soleil, écouter la pluie, regarder la neige tomber ou observer les étoiles, le tout sous sa couette. Le rêve !


Source image
Passons dans la catégorie "je peux le faire moi-même". Enfin presque. J'adore ce joli meuble, réalisé à partir d'un meuble Ikéa (le D.I.Y. est dans le lien sous l'image)... mais je n'ai pas les outils pour le faire à la maison (et pas la place pour le mettre !). C'est tout à fait dans l'esprit de ce que j'aime, mais pour l'instant, ça ne va absolument pas avec mon intérieur !

Source image
Il y a plus d'un mois et demi maintenant, j'ai malencontreusement cassé l'un des pieds de ma table basse. J'ai bien tenté de le recoller, mais rien à faire, ça ne veut pas tenir... Je suis déçue parce que cette table, je l'avais customisée (sur mon ancien blog : par ici) et je l'aimais d'amour. Mais bon, pas le choix, il va falloir la remplacer. Ikéa est mon ami dans ces cas-là, sauf que la table "Lack" ne me plaît pas vraiment. Mais customisée comme celle-ci oui... Alors je pense que le mois prochain, je vais m'atteler à la tâche, à la hauteur de mes possibilités (je n'ai pas de scie ni rien de tout ça)... je propose d'adapter le D.I.Y. américain pour vos petites mains, si ça vous tente ?

Source image
J'ai complètement craqué sur cette mini-commode ! Je la trouve super jolie et j'adore ce style un peu "vieille pharmacie". J'ai un peu l'impression que si j'ouvre les tiroirs je vais trouver des remèdes, des potions et des poisons dans de jolies petites bouteilles en verre. Je pense que je vais lui aussi le réaliser, ce petit meuble... tout droit venu de chez Ikéa ! (si, si, vérifiez bien le lien sous l'image, vous verrez !)

Voilà pour un rapide tour d'horizon de ce qui me fait craquer en matière de décoration intérieure. Vous aimez ? Je pensais vous proposer une visite de mon salon, je ne sais pas si ça pourrait éventuellement vous plaire... j'attends vos avis ! 
Et si vous voulez en voir plus en décoration, rendez-vous sur mon tableau Pinterest "Faire son nid" ou directement sur mon profil !

9 février 2015

Ces destinations qui me font de l'oeil

Bonsoir mes jolies libellules !

Depuis quelques mois (enfin presque deux ans...) j'ai la bougeotte ! J'ai toujours envie d'aller visiter de nouveaux pays ou de nouvelles villes. J'ai envie de me dépayser et de découvrir d'autres cultures. En 2013 ça a été New-York, puis en 2014 Amsterdam. Et j'ai aussi découvert pas mal de coins du Nord-Pas-de-Calais... 

Et cette année, j'ai encore des envies de m'envoler vers d'autres horizons ! L'occasion pour moi de vous parler de ces destinations qui me font tellement envie... Bon, on va réduire à mon top 3 (mais non classé, je suis bien incapable de dire laquelle je préfère! ), parce que sinon on ne va pas s'en sortir... mais ce sera l'occasion de vous faire un autre billet un de ces jours avec d'autres destinations de rêve !

En premier lieu : l'Islande ! Je rêve de partir découvrir ce beau pays, en été ou en hiver, peu importe. J'ai envie de visiter ces villes pleines de couleurs et de grimper sur les montagnes, de visiter les environs et de me promener dans les fjords. Que du rêve pour moi...

Source image
Source image
Source image

Une autre destination qui me fait rêver, pas vraiment dans le même genre : le Machu Picchu. Oui bon et les alentours aussi hein... Cuzco, le Temple du Soleil... J'irai bien voir ces étrange paysages et ces lieux si particuliers et si différents de ce que l'on peut croiser ici chez nous.

Source image
Source image
Source image
Et enfin, troisième mais pas des moindres... : la Laponie. Je rêve de me balader en traineau avec des chiens, de voir des aurores boréales, de découvrir comment fabriquer un igloo et surtout, surtout... être super sexy en combinaison de ski ! Non mais vraiment, regardez moi ces paysages !!!

Source image
Source image
Source image

Bon, mais pour l'instant, rien de tout ça... dans deux semaines, avec mon Lui, nous partons en vacances, visiter les Châteaux de la Loire. Je vous en parlerai dans des articles "Cartes Postales" quand on sera revenus !

Et voilà... vous avez des envies de voyage(s) vous ? Dites-moi tout !

5 février 2015

D.I.Y. Collier dinosaure



Bonjour bonjour mes jeunes libellules !

Aujourd'hui je vous propose un petit D.I.Y. facile et rapide. Promis, même celles qui ont deux mains gauches peuvent le faire tellement c'est facile... 
J'aime beaucoup les dinosaures, sans trop savoir pourquoi, mais je trouve que c'est plutôt cool comme animal (ou ex-animal). Et j'avais envie d'un collier unique et original. Me voilà donc lancée avec ce que j'avais sous la main. 


Pour réaliser ce collier, il vous faut :
- un dinosaure en plastique
- un piton (l'anneau que vous voyez sur la photo ne m'a finalement pas été utile)
- une chaîne de collier
- une pince
- un pinceau
- de la peinture tous supports de la couleur de votre choix (ici dorée)


La première étape est la plus cruelle... il vous faut planter et visser le piton dans le dos de ce pauvre dinosaure qui n'a rien demandé à personne (mais n'oubliez pas qu'il a mangé des tas de bêtes hein, ça vous aidera !)


Seconde étape, très simple (et moins cruelle) : la peinture. Avec votre pinceau, recouvrez le dinosaure de peinture, ne laissez aucun espace vide. Pensez à recouvrir aussi le piton, c'est plus joli. Si besoin, vous pouvez passer deux couches. Veillez à bien laisser sécher, puisque vous le porterez sur vos vêtements...


Troisième et dernière étape, la plus coriace, je vous préviens... Glisser la chaîne dans le piton. Pas évident hein ?! Et voilà, votre collier est prêt à arpenter le monde autour de votre cou !